Supposer ne rend pas heureux

DEUX ALLIÉS POUR L’ÊTRE PLUS…HEUREUX

 

Le 3ème Accord Toltèque “Ne faites pas de suppositions”est peut-être un des plus difficiles à mettre en réalité dans notre vie / Les quatre accords toltèques – Miguel Ruiz

Cette tendance qu’a l’intellect à échafauder des hypothèses eh bien c’est son job ! En revanche en fonction du vécu …le mental va direct imaginer le pire avec un stimulus comme “Elle ne m’a pas regardé” ou “Je n’ai pas eu ce job”. Oser communiquer & s’autoriser à demander (ainsi vérifier pour pouvoir agir dans la direction la plus juste) s’avère parfois impossible dans la vie courante. “Demander c’est prendre le risque de pouvoir assumer la réponse”.

Première clé : FAIRE DEUX SUPPOSITIONS

Élargir le champ des possibles “je n’ai pas eu le poste” oui “parce que quelque chose de mieux m’attend quelque part” ou encore “le recruteur a fait un transfert négatif sur moi”

Deuxième clé : REVENIR AU CORPS – cet allié psycho corporel – ce qui va laisser ainsi le mental agir comme un GPS pour nous orienter au plus juste. Un GPS nous aide à arriver à destination, c’est un outil; ce n’est pas lui qui sait pourquoi nous voulons cette destination. Si vous ne savez pas, votre corps lui sait.

 

0 Comments